Quand et comment préparer la terre pour un potager ?

La réussite de votre potager repose en grande partie sur la préparation du sol. Une terre aérée, riche en nutriments et légère et bien drainée est tout ce dont vous avez besoin à cet effet. Quand et comment préparer la terre pour un potager ?

Quand préparer la terre pour un potager ? 

L’automne et ces jours de mauvais temps, l’hiver et le dur gelé ainsi que le froid qui s’installe, ont une influence nocive dans les potagers. Il faut donc retenir que les mois les plus perceptibles de l’année pour la flore sont : mars, avril et juin. À l’orée du mois de mars, l’élagage, le nettoyage; ainsi que le ramassage des feuilles mortes doivent commencer afin d’accueillir comme il faut le printemps.

A découvrir également : Les stratégies mentales pour adopter un mode de vie sain

Comme vous pouvez le voir si vous prenez le temps de lire les articles de ce site, Il est difficile de travailler la terre quand elle est aride ou trop sèche. Un sol trop humide au toucher, qui semble boueux ou qui colle fort n’est pas non plus favorable pour un meilleur rendement. Il faut en conséquence laisser sécher pendant un certain moment pour avoir de bons résultats au moment de la récolte.

Comment préparer la terre pour un potager ? 

À l’approche du printemps, vous devez préparer le sol en le désherbant et en le nettoyant. Il faut retirer les mauvaises herbes pour permettre à la terre de se reposer et de se régénérer. 

Lire également : Où sont fabriqués les portables Lenovo ?

À l’aide d’un motoculteur ou d’une brèche, il faudra retourner la terre. Ceci permet de casser les buttes et rend la terre meuble. Varier vos cultures ou du moins l’emplacement de votre celles-ci afin de permettre à la terre de se reposer.

Avant de se lancer dans la plantation, il est important d’améliorer le sol du potager. Plusieurs choix s’offrent à vous tel que : les fertilisants qui nourrissent des légumes. 

Si vous optez pour un potager bio, la solution est plutôt d’ordre écologique : engrais vert ; compost (il améliore la qualité du sol en matière organique, il améliore également la stabilité, la structure et la fiabilité du sol), les fertilisants naturels, le fumier (il régénère l’humus à l’aide de sa paille et de ses microorganismes) …

Author: diane